| actu | La première centrale solaire installée au Kenya transforme l’eau de mer en eau potable

| actu | La première centrale solaire installée au Kenya transforme l’eau de mer en eau potable

dim, 09/15/2019 - 17:32 -- egedec

Environ 2,2 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d’eau potable, alors que 71% de la planète est recouverte par cet élément essentiel à la vie. Ce qui semble être une contradiction cache en réalité un défi majeur pour l’avenir de l’humanité : comment rendre potable l’eau salée des océans ? La réponse semble se trouver dans un village du Kenya, près de la frontière avec la Somalie.

Une personne sur trois dans le monde n’a pas accès à l’eau potable, selon un rapport de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé publié il y a moins de deux mois. La situation s’aggrave en Afrique subsaharienne, c’est pourquoi la région a été choisie pour mettre en service depuis l’année dernière la première centrale solaire qui transforme l’eau saline de l’océan Indien en eau propre.

Kiunga est le nom du village de pêcheurs où le projet fonctionne avec succès, financé par l’organisation à but non lucratif Givepower, qui prévoit déjà de reproduire l’expérience dans d’autres parties du monde comme la Colombie et Haïti.

Les usines de dessalement traditionnelles consomment beaucoup d’électricité, le processus est coûteux et ne peut fonctionner que dans des zones qui disposent d’installations suffisantes pour produire et distribuer autant d’énergie. Les “fermes solaires flottantes”, nom donné par l’ONG à la technologie, résolvent ces problèmes avec une série de panneaux solaires qui produisent 50 kilowatts d’énergie, des batteries Tesla haute performance pour le stockage, et deux pompes qui fonctionnent 24 heures par jour.

Le système peut créer de l’eau propre pour 35 000 personnes chaque jour. De plus, selon GivePower, la qualité est meilleure que celle d’une usine de dessalement traditionnelle et n’a pas d’impact négatif sur l’environnement, comme c’est généralement le cas dans ce procédé.

Auparavant, les habitants de Kiunga devaient se déplacer pendant une heure pour accéder à leur seule option : l’eau sale.

En dehors de la saison de la mousson et des fortes pluies, la région de Kiunga est extrêmement sèche et ses 3 500 habitants devaient se déplacer pendant une heure pour aller chercher de l’eau. La seule source dont ils disposaient provenait de puits, dans le même canal utilisé par les animaux pour se baigner, et par conséquent, remplie de contaminants et de parasites qui pouvaient causer des maladies comme E. coli et même la mort.

Avant la mise en œuvre de cette technologie, ils étaient obligés de boire, de se laver et de laver leurs affaires avec cette eau sale et saline. “On voyait des garçons à l’intérieur de la communauté avec des cicatrices sur le ventre ou les genoux à cause de la quantité de sel dans les plaies. Ils empoisonnaient leurs propres familles avec de l’eau”, a déclaré Hayes Barnard, président de GivePower, dans une vidéo institutionnelle.

Date: 
dim, 09/15/2019

Bricoleur éclairé

Pages

Nos outils et instruments de mesure

Contrôleur d'installations multifonctions METRIX MX535
Testeur de réseaux LinkRunner AT 2000
Testeur de prises et différentiels MULTIMETRIX - VT35
Pince ampèremétrique Chauvin Arnoux MX 675
Analyseur de puissances & d'énergies Qualistar+ CA 8336

Un projet en tête ? Contactez-nous !

Nos contacts

 

EGEDEC intervient dans tout Madagascar, Afrique et la région Océan Indien. N'hésitez pas à nous contacter pour vos projets électricité de bâtiment ou autres :

 

SIEGE A ANTANANARIVO
II H 18, Villa Veromanintra, Ankerana Ankadindramamy
B.P. 327 ANTANANARIVO
Tél. : +261 20 23 212 83
Mob: +261 33 02 626 24
Mob: +261 32 07 212 83

 

AGENCE A TOAMASINA
Immeuble OSWALD, rue de Lattre de Tassigny, Anjoma TOAMASINA
Tél. : +261 20 53 305 49
Mob: +261 33 07 626 22

Dernière publication